• Article
  • Handicap
  • France entière

Le FSE favorise le parcours des personnes en situation de handicap dans l’emploi

La semaine européenne pour l'emploi des personnes handicapées (SEEPH), est l’occasion de s’interroger sur les différents dispositifs mis en place pour faciliter l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap. Le Fonds social européen (FSE) est mobilisé pour construire, notamment avec les conseils départementaux et le secteur associatif, des parcours pour les personnes en situation de handicap et leur donner accès à l’emploi. Arrêtons-nous sur deux chantiers d’insertion : l’un en région Nouvelle Aquitaine et l’autre en Hauts-de France.

SEEPH, des chantiers d’insertion soutenus par le FSE favorisent le parcours et la place des personnes en situation de handicap dans l’emploi

 

Le Fonds social européen a accompagné 230 000 personnes en situation de handicap depuis 2014 (soit 6% des 3 900 000 personnes accompagnées, données au 16/11/2020).

Parmi ces personnes, certaines l’ont été dans le cadre de deux chantiers d’insertion soutenus par le FSE : l’un porté par la Fondation Delta Plus en région  Limousin et l’autre, par « les Papillons blancs » en région Hauts-de-France. Deux initiatives qui illustrent l’engagement du FSE en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap.

 

Les papillons blancs à Roubaix dans le Nord : un atelier chantier d’insertion (ACI), tremplin vers une dynamique d’accompagnement en milieu ouvert

Parmi les étapes de l’accompagnement de personnes déficientes intellectuelles, un référent peut, en fonction du projet d'insertion de la personne, proposer la candidature à l'ACI. Pour les plus jeunes, c'est une première étape du parcours, une découverte du monde du travail, un moyen de construire son projet professionnel. Pour d'autres, ayant eu des ruptures de parcours, des périodes de chômages, des périodes d'inactivités, c'est la possibilité de reprendre une activité salariée et là encore de construire son projet d'insertion professionnelle.

 

Le chantier d'insertion de la Fondation Delta Plus, en Haute Vienne : un atelier chantier d’insertion (ACI), pour accompagner spécifiquement les personnes bénéficiant de la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) au sein d’une dynamique de mixité des publics accompagnés

Ce chantier d'insertion vient compléter l'offre de la Fondation Delta Plus, en proposant une plate-forme "travail adapté-protégé-insertion" permettant un parcours progressif et évolutif vers le milieu du travail ordinaire à la fois à des personnes bénéficiant d'une RQTH et éligibles à l'Insertion par l’Activité Economique (IAE) et à des bénéficiaires des minima sociaux notamment issus des quartiers prioritaires de la politique de la Ville (QPV).

Les salariés du chantier d’insertion bénéficient d’un accompagnement pédagogique individualisé et les personnes en situation de handicap trouvent au sein des modalités d’accompagnement, l’implication, la prise d’initiative et la prise de confiance en soi.

 

Au total, ces deux chantiers d’insertion accompagnent chacun près de 50 personnes en situation de handicap par an et permettent la gestion équilibrée des deux sphères de l'activité professionnelle en tenant compte des réalités de vie personnelle. Elles concourent à l’acquisition d’une stabilité dans l'emploi et une qualité de vie correspondante aux valeurs propres à chaque personne.

Le soutien spécifique à des personnes en situation de handicap permet un accès à un emploi durable supérieur à la moyenne des autres projets (59 % contre 42 % en moyenne pour l’intégralité des participants handicapés aux opérations cofinancées par le FSE).